La création de MID-TERMS à la française

1
228

CONTEXTE :

La France a la particularité d’organiser des élections presque tous les ans. Entre, les démissions, les renouvellements, les reports, les échéances prévues… Le français votent  souvent plus qu’ailleurs. Et cela a un coup car chaque scrutin implique la mobilisation de personnels, de bénévoles et de matériels.

PROPOSITION :

Le regroupement des échéances électorales en 2 temps : la première durant les élections présidentielles et la seconde à mi-mandat (Mid Terms). Autrement dit, on voterait le même jour pour  choisir le Président, les Députés, les Conseillers Régionaux. Et à mi-mandat du Président de la République, au bout de 2 ans et demi, on voterait le même jour pour choisir les Maires, les Sénateurs et les Conseillers Départementaux. Seules les européennes seraient décalées car elles ne sont pas nationales.

EXEMPLE REUSSI :

Les USA pratiquent les Mid Terms et cela fonctionne bien.

GAINS :

  • Economies car moins de moyens matériels et humains utilisés.
  • Cela laisse 2,5 ans aux élus pour exercer leurs mandats sans pression et 5 pour ceux qui n’en ont qu’un.
  • Baisse de l’abstentionnisme : le regroupement des élections peut motiver les électeurs à voter. S’ils avaient prévu de voter pour un Maire, ils pourront aussi le faire immédiatement pour les autres mandats renouvelés ce même jour dans le bureau de vote commun.

1 COMMENTAIRE

  1. Les sénatoriales doivent être après les élections départementales et municipales car c’est les les élus des communes et département (en grande majorité) qui votent pour les sénateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
30 ⁄ 15 =